Permis de conduire sur boîte automatique est-il plus facile ?


Le permis de conduite sur boîte automatique, officiellement « permis B à embrayage automatique (BEA) », permet de conduire uniquement des véhicules équipés d’une boîte de vitesse automatique ou d’une boîte de vitesse manuelle avec embrayage automatique (boîte séquentielle…).

Ce permis B un peu spécial est plus facile dans la mesure où le candidat n’a pas à se soucier de passer les vitesses, de l’embrayage, des calages, des démarrages en côte.

Le passer permet de se focaliser davantage sur l’environnement extérieur, et notamment la circulation.

C’est en ce sens que le permis BEA s’adresse d’abord aux personnes qui ont envie de se faciliter la tâche, de conduire de manière plus sereine un véhicule.

Mais aussi aux personnes souffrant de handicaps physiques et ayant été reconnues aptes à passer le permis.


L’examen du permis sur boîte automatique (BEA) se déroule de la même manière que pour les autres permis, à la seule différence que le véhicule conduit pendant l’épreuve est un véhicule à boîte automatique.

6 bonnes raisons de passer à la boîte automatique

Leurs ventes ont doublé en dix ans. Désormais, les boîtes automatiques équipent une voiture sur cinq. Voici cinq bonnes raisons de franchir le cap.
 


• 1) Apaiser sa conduite 

En ville, la boîte automatique réduit le stress. Pas besoin de débrayer pour s’arrêter et dans les bouchons, il suffit de lever le pied du frein pour que la voiture avance. Sur route, il n’est plus nécessaire de lâcher le volant pour changer de vitesse. Les adeptes de l’automatisme conduisent de manière plus apaisée, respectent davantage les piétons et ont, d’après les assureurs, moins d’accidents. 

• 2) Se reposer le dos 

L’action de débrayer désaxe le bassin et le bas du dos. Répété souvent, ce geste conjugué au maniement du levier de vitesse fait souffrir les articulations, des chevilles aux poignets en passant par les hanches et les épaules. Jusqu’à créer de véritables pathologies chez les gros rouleurs ou avec l’âge. La boîte automatique remédie à ces maux. 

• 3) Consommer moins d’essence  

Si une boîte automatique conventionnelle (à convertisseur de couple) fait consommer de 5 à 10% de carburant en plus, la nouvelle boîte robotisée à double embrayage en fait économiser tout autant. Cette technologie se généralise. Elle consiste en une boîte mécanique classique actionnée par un robot. Celui-ci gère plus intelligemment et plus rapidement le passage des vitesses que le plus économe des conducteurs. 

• 4) Améliorer sa sécurité  

Sans vitesses à passer, il est plus facile de se concentrer sur le volant et les freins et de mieux gérer les situations complexes ou stressantes comme s’insérer sur autoroute, négocier un rond-point ou redémarrer à un stop. Et les reprises sont meilleures en cas de dépassement car la boîte rétrograde automatiquement lors de fortes accélérations. 

• 5) Faciliter la reprise 

Après une longue interruption de conduite, la boîte automatique simplifie la reprise. Et pour les futurs nouveaux conducteurs, elle permet de réduire le nombre de leçons. À partir du 1er janvier 2017, 13 h de conduite en auto-école suffisent pour se présenter à l’examen du permis voiture automatique contre 20 h pour l’autre permis. 

• 6) Un faible surcoût

Conventionnelles, robotisées ou à variateur, les boites automatiques ont perdu leurs plus gros défauts. Elles n'augmentent plus la consommation de carburant - elles peuvent même la réduire -, sont devenues fiables et faciles à entretenir. Le surcoût à l'achat d'une voiture à boîte automatique a aussi beaucoup diminué. De plus, les boites automatiques ne 'ramolissent' plus les accélérations. Surtout, elles ont conservé leurs principales qualités, autant d'arguments pour s'y convertir. 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...